CocciMél

Produits ménagers éco-responsables & couture zéro déchet

Astuces de jardinage

Ici, je te propose une petite série d’astuces naturelles pour ton jardin, balcon et même pour tes plantes de la maison ! ⁣

Tu y trouveras des astuces naturellement efficaces à utiliser comme fertilisant, répulsif ou simplement pour prendre soin de tes plantes. ⁣

Tu es prêt ? Alors c’est parti ! 💚⁣

1. Planter ce que l’on consomme

C’est une chose pourtant si simple mais primordiale ! Premièrement, cela te donnera plus envie de t’occuper de tes plantes, car tu auras la récompense de pouvoir consommer tes propres légumes, fruits ou herbes aromatiques. Mais il faut bien sûr avoir du plaisir à les manger ! Car se retrouver avec des kilos d’un légume que tu n’aimes pas, ce n’est pas très réjouissant… (Je parle en connaissance de cause car une année on s’était trompé de graines lors de l’achat 🤣)⁣

Dès le début de l’année, fais une sélection des légumes, herbes aromatiques et fruits que tu aimes consommer. Bien sûr, il faut rester conscient que tu ne peux pas avoir n’importe quoi chez toi ! Si tu es un fan inconditionnel de noix de coco et que tu vis en appartement, ça ne va pas être possible 😉 Alors sois réaliste ! ⁣

Deuxièmement, dans cette liste, sélectionne des plantes faciles à s’occuper si tu n’as pas spécialement la main verte ou que tu débutes. Il existe de nombreuses plantes où tu n’as pas beaucoup de travail à faire à part les arroser. Si besoin, aide-toi d’un plan de ton jardin/balcon afin de ne pas trop prévoir non plus.⁣

Troisièmement, choisis comment tu vas débuter : avec les graines ou directement avec les plantons ? Si tu n’es pas à l’aise avec le fait d’avoir tous tes semis chez toi pendant l’hiver, la solution des plantons est plus sûre. De nombreux Garden centres ou revendeurs de semis proposent des plantons de qualité et adaptés à la culture en pot par exemple. ⁣

2. Coquilles d’oeufs

Grâce à sa haute concentration en calcium, la coquille d’oeuf est un engrais naturellement efficace 🥚.

Conseils d’utilisation :

  • Faire sécher les coquilles vides et rincées.
  • Les réduire en petits morceaux à l’aide d’un pilon ou d’un mixer (attention à la poussière, à faire sous la hotte).
  • Les poser aux pieds des plantes.

En plus, les coquilles d’oeufs peuvent être utilisées en cas d’invasion d’insectes, car elles les font fuir. Cela fonctionne par exemple avec les fourmis ou les limaces. Pour les limaces 🐌, je te conseille de réduire les coquilles assez grossièrement afin de les empêcher de passer dessus.

Les coquilles d’oeufs peuvent également être utilisées pour nettoyer les casseroles ou les plats à gratin récalcitrants 💪.

Et en restant dans le thème des oeufs, leur boîte peut être utilisée pour faire démarrer tes semis ! Au moment du repiquage, mets simplement le planton avec le compartiment directement dans le terreau !

3. Marc de café

On connait déjà l’utilisation du marc de café pour ses gommages maison grâce à ses propriétés exfoliantes et anti-cellulite à utiliser sous la douche. Mais le café est également un engrais naturellement efficace ! ☕

Puissant fertilisant, le café est riche en potassium, magnésium et azote. De plus, son odeur permet de faire fuir les insectes.

Conseils d’utilisation :

  • Faire sécher à l’air libre le marc de café
  • Le déposer directement sur la terre ou le dissoudre dans l’eau d’arrosage.

Alors on profite de garder notre marc de café pour nos petits petons tout secs 👣 mais aussi pour nos plantes d’intérieur et d’extérieur.

4. Pelures d’oignons

On connaît déjà l’utilisation des pelures d’oignons pour teindre les oeufs à Pâques mais savais-tu que celles-ci sont aussi efficaces contre les champignons ? 🍄

Et oui, les pelures d’oignons sont un puissant fongicide ! En infusion, celles-ci peuvent être utilisées afin de lutter contre le mildiou par exemple.

Le mildiou regroupe plusieurs maladies touchant de nombreuses espèces de plantes, telles que la tomate, la pomme de terre, la vigne et le basilic. Ces maladies ont un point commun c’est d’être causées par un champignon microscopique. Le mildiou est dévastateur car dès qu’il est en place, tous les plants peuvent être détruits et ce pendant plusieurs saisons. En effet, les spores du champignons restent présentes dans le terreau. Il faudra alors soit changer complètement la terre ou ne pas remettre les mêmes plantes au même endroit la saison suivante.

Conseils d’utilisation :

  • Faire infuser 100g de pelures d’oignons dans 1L d’eau chaude pendant une dizaine de minutes.
  • Filtrer et sprayer sur les plantes 1 fois par semaine.

Désormais on n’a plus besoin de remplir notre compost avec nos oignons, on garde les pelures et on en fait un traitement naturel pour nos plants. 🍅

5. Peau de bananes

La peau de banane est riche en potassium, fer, calcium, magnésium, azote, vitamines, manganèse, cuivre et antioxydants ! 🍌 Ces nombreux minéraux et nutriments en font donc un excellent engrais naturel. Elle apporte de la vitalité aux plantes, stimule leur croissance et améliore leur résistance aux maladies.

Conseils d’utilisation :

  • Faire macérer les peaux de bananes dans une bouteille ou un seau rempli d’eau pendant 24-48 heures.
  • Filtrer, puis utiliser cette eau pour arroser les plantes.

Savais-tu que tu peux aussi utiliser la peau de bananes pour enlever la poussière sur les feuilles de tes plantes ? Cela te permet de les nettoyer en douceur sans les agresser. 💚

6. Purin d’orties

Le purin d’orties a de nombreuses vertus et est super efficace 🌿. Il permet de protéger les plantes des maladies et des parasites, et il peut également être utilisé comme engrais et fertilisant ! Sa fabrication est très facile mais par contre ça pue mais si tu as un jardin, vas-y fonce !

Conseils de fabrication :

  • Arracher les orties avant la floraison. Attention à bien porter des gants de jardin pour éviter de te faire piquer !
  • Couper les racines et hacher grossièrement le reste des orties.
  • Remplir une bassine ou un seau avec les orties, mais ne pas utiliser du métal.
  • Ajouter de l’eau jusqu’au bord.
  • Laisser macérer pendant environ 2 semaines. Afin d’éviter l’odeur et les mouches, tu peux mettre un couvercle ou un linge sur le seau. La température ne doit pas dépasser les 25°C donc éviter de le mettre en plein soleil car cela peut déclencher la putréfaction du mélange.
  • Mélanger tous les 2 jours.
  • Le purin est prêt dès qu’il n’y a plus de bulles et de mousse sur la surface. À ce moment-là, filtrer la solution avec un tissu. Le purin peut être stocké dans des bouteilles ou un bidon en plastique dans un endroit à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Conseils d’utilisation : Comme, le purin est un concentré, il est important de la diluer avant de l’utiliser.

  • Antiparasites : 1L de purin pour 10L d’eau. Pulvérisez les feuilles des plantes toutes les 2 à 3 semaines.
  • Engrais : 2L de purin pour 10L d’eau. arroser les pieds des plantes, une fois par semaine.

7. Anti-puceron avec un produit CocciMél

Tu savais que le produit pour les vitres de CocciMél pouvait être utilisé contre les pucerons et autres petites bêtes qui vivent sur tes plantes ? 🕷️

En effet, le produit pour les vitres ne contient que deux ingrédients : de l’eau distillée et du savon noir. Le savon noir est un ingrédient 100% naturel fabriqué à partir de grignons d’olives, d’huile d’olive et d’huile de tournesol. Tu le retrouves dans plusieurs de mes produits ménagers car c’est un excellent multi-usage pour nettoyer et dégraisser ! 💪

En plus de ces vertus nettoyantes, il peut également avoir une action insecticide sur les pucerons. Il paralyse leur fonction respiratoire et après quelques heures, cela va les tuer. Il agit aussi sur les œufs et les larves, donc un seul produit est suffisant.

Conseils d’utilisation :

  • Appliquer le produit sur les plantes atteintes en évitant au maximum les fleurs. Il est important d’appliquer sur des plantes à l’abri du soleil et de la pluie. Il est donc conseillée, tout comme l’arrosage, de le faire plutôt le soir afin de ne pas brûler les plantes.
  • Si besoin, réitérer l’opération au bout de 48 heures.
  • Attention à bien rincer les plantes avant de le consommer afin d’enlever les restes de savon noir et les nuisibles détruits. 💦

8. Anti-moucheron

Les moucherons du terreau apprécient particulièrement les substrats riches en humus et humides utilisés dans nos plantes en pot. En effet, cela représente un milieu idéal pour pondre leurs oeufs (jusqu’à 300 oeufs en quelques heures ! 😱) et pour que les larves puissent se nourrir et se développer.

Une première astuce est donc d’éviter de laisser trop d’eau stagner dans nos plantes. Il est important d’attendre que la première couche de terreau soit sèche avant d’arroser à nouveau.

Mais s’ils sont déjà présents ou à titre préventif, tu peux utiliser ces quelques astuces. Celles-ci fonctionnent car la plupart des ingrédients utilisés produisent des odeurs qui ne sont pas du tout appréciées par ces petites bêtes.

Citron et clou de girofle

Dans des quartiers d’un citron, piquer des clous de girofle. Les déposer aux pieds de vos plantes pendant une quinzaine de jours. Cette astuce fonctionne aussi pour les moucherons présents dans ta cuisine 😊

Marc de café

Je t’ai déjà parlé des nombreuses vertus du marc de café pour les plantes lors de l’astuce n°3. Mais en plus lorsqu’il est déposé aux pieds de tes plantes, cela va former une barrière efficace contre les moucherons grâce à son odeur et son aspect collant lorsqu’il est humide.

Savon noir

Comme présenté la semaine dernière, le produit pour les vitres de CocciMél peut être utilisé contre les petites bêtes présentes sur tes plantes. Si tu es en présence de moucherons, tu peux aussi l’utiliser en sprayant la plante et le terreau.

Cannelle

Faire infuser de la cannelle dans l’eau d’arrosage. Pour cela, utiliser la proportion 2 cuillières à soupe pour 1L d’eau.

Piège au vinaigre

S’ils sont déjà présents, tu peux construire un piège avec des ingrédients de ta cuisine. Dans un petit bol, mettre du vinaigre de cidre, du miel et un peu de produit vaisselle (le cake vaisselle de CocciMél fonctionne très bien 😉). Les moucherons vont être attirés puis vont se noyer à cause de la présence du produit vaisselle.

9. Bouture de salade et poireaux

Une petite astuce rapide et super facile qui te permet d’obtenir des salades et des poireaux à volonté !

Salade

Garde le pied de ta salade lorsque tu la prépares. Plantes-la directement dans la terre et le tour est joué ! Dans quelques semaines, tu pourras à nouveau récolter ta salade ! 😃

Poireau et carotte

Cette astuce fonctionne aussi avec les poireaux et les carottes ! Par contre, il sera nécessaire de faire une petite étape supplémentaire.

Dépose ton pied de poireau ou ta tête de carotte dans une coupelle remplie d’eau. Au bout de quelques jours, la croissance va reprendre et tu pourras à ce moment-là les planter en terre !

10. Conservation des herbes aromatiques

Car à la fin de l’été, il n’est pas question de jeter tes plants d’herbes aromatiques sans faire de réserves pour l’hiver. Alors plusieurs techniques de conservation s’offrent à toi.

Séchage à l’air libre

  • Récolter tes plantes aromatiques ou tes plantes à tisane. Veilles à récolter les parties consommables : par exemple, pour la camomille, on ne récolte que les têtes. Tandis que pour l’origan et le thym on ne récolte que les feuilles.
  • Déposer les plantes dans un endroit ensoleillé sur des linges, penser à retourner les herbes de temps à temps.
  • Au bout de plusieurs jours, quand les plantes sont totalement sèches, les entreposer dans des pots fermés. Si tu en as envie, tu peux préalablement les hacher avec de les mettre en pot.

Certaines herbes prennent beaucoup de temps pour sécher à l’air libre, comme le basilic et le piment. Tu pourras alors utiliser le séchage au four ou au séchoir.

Séchage au four ou au séchoir

  • Allumer le four à la température la plus basse possible.
  • Déposer les plantes sur une plaque de cuisson avec un papier ménage sur le dessous.
  • Fermer partiellement le four en bloquant la porte avec une spatule en bois par exemple.

Pour l’utilisation du séchoir, déposer les plantes sur le plateau et contrôler le séchage au bout de quelques temps.

Attention pour le séchage (four ou séchoir) des piments et paprika, il est important de bien ouvrir les fenêtres et de le faire sous la hotte de ventilation ! Sinon gare à l’odeur qui va t’agresser les yeux !

Congélation

Certaines herbes aromatiques n’aiment pas être séchées, comme par exemple la ciboulette. Il est donc préférable de la couper puis de la mettre au congélateur dans une boîte. Toutes les herbes peuvent conservées au congélateur.

Grâce à ces différentes techniques, à la maison, cela fait des années que nous tournons qu’avec nos herbettes du jardin en été et nos récoltes pour les périodes hors saison.

Connaissais-tu ces différentes astuces ? 👩‍🌾